Tous nos conseils

12 conseils

Le prêt à taux zéro

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ+) Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt aidé par l’État qui vous permet d'acheter votre logement si vous n'avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années, sous conditions de ressources. Le montant du PTZ dépend de la zone où vous achetez votre logement. Le prêt ne peut financer qu'une partie de l'achat, vous devez le compléter par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel. Ce logement doit être neuf ou ancien avec des travaux. Conditions de ressources Vos ressources ne doivent pas excéder un plafond, qui est en fonction de vos charges de famille et de la zone où vous voulez acheter . Le montant des ressources prend en compte le revenu fiscal de référence auquel on ajoute ceux des autres personnes destinées à occuper le logement qui ne sont pas rattachées au foyer fiscal. L'année de référence à prendre en compte est l'avant-dernière année précédant l'offre (année n-2). Par exemple, pour une offre de PTZ en 2017, les revenus pris en compte seront ceux de l'année 2015 indiqués sur votre avis d'imposition 2016. Les ressources prises en compte correspondent au plus élevé des 2 montants suivants : la somme des revenus fiscaux de l'ensemble des occupants du logement pour l'année n-2, ou le coût total de l'opération divisé par 9. Plafond de l'opération retenu pour déterminer le PTZ Coût maximal sur lequel le PTZ sera calculé, selon la zone d'implantation et le nombre d'occupant du logement. Ce tableau présente le coût maximal de l'opération immobilière servant de base au calcul de la valeur du PTZ+ sera calculé. Ce coût dépend du nombre d'occupants du logement et de la zone dans laquelle se situe le logement. Nombre de personnes destinées à occuper le logement Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C 1 150 000 € 135 000 € 110 000 € 100 000 € 2 210 000 € 189 000 € 154 000 € 140 000 € 3 255 000 € 230 000 € 187 000 € 170 000 € 4 300 000 € 270 000 € 220 000 € 200 000 € 5 et plus 345 000 € 311 000 € 253 000 € 230 000 € Montant maximum du PTZ Le montant du PTZ est plafonné à 40 % du coût de l'opération. Par exemple, pour un ménage avec 2 enfants (soit 4 occupants) qui achète un logement neuf dans la zone B2, le montant maximum du PTZ est de : 60 000 € (soit 150 000 € x 40 %) si le coût de l'opération est de 150 000 €, 88 000 € (soit 220 000 € x 40 %) si le coût de l'opération est égal ou supérieur à 220 000 €. Montant maximum du PTZ selon la zone d'implantation du bien et le nombre d'occupant du bien. Ce tableau présente le coût maximal de l'opération immobilière servant de base au calcul de la valeur du PTZ+ sera calculé. Ce coût dépend du nombre d'occupants du logement et de la zone dans laquelle se situe le logement. Nombre de personnes destinées à occuper le logement Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C 1 60 000 € 54 000 € 44 000 € 40 000 € 2 84 000 € 75 600 € 61 600 € 56 000 € 3 102 000 € 92 000 € 74 800 € 68 000 € 4 120 000 € 108 000 € 88 000 € 80 000 € 5 et plus 138 000 € 124 400 € 101 200 € 92 000 € Durée de remboursement du PTZ La durée de remboursement du PTZ dépend de vos revenus, de la composition du ménage et de la zone géographique dans laquelle vous achetez votre futur logement. Plus vos revenus sont élevés, plus la durée du prêt est courte. Elle s'étend de 20 à 25 ans selon les cas, et comprend 2 périodes : la période de différé, pendant laquelle vous ne remboursez pas le PTZ (cette période est, selon vos revenus, de 5, 10 ou 15 ans), la période de remboursement du prêt, qui suit le différé, varie entre 10 et 15 ans. Le Prêt Action Logement Le prêt 1 % logement rebaptisé depuis janvier 2010 en prêt action logement est une aide au financement pour l'achat de la résidence principale. Il est accordé aux salariés des entreprises privées de plus de dix personnes. Son obtention est soumise à certaines conditions. Les bénéficiaires du Prêt action logement Pour prétendre au Prêt action logement, il faut être salarié d'une société privée, industrielle et commerciale, mais non agricole, d'au moins dix salariés. Ce prêt est accordé à ces salariés, quelle que soit leur ancienneté dans l'entreprise, ainsi qu'aux salariés en préretraite ou retraités depuis moins de cinq ans. Plafonds de ressources (PLI ) pour le prêt Action Logement Nombre de personnes du ménage Zone A Paris et communes limitrophes Zone B Ile-de-France hors Paris et communes limitrophes Zone C Autres régions 1 41 065 € 31 734 € 27 768 € 2 61 373 € 42 379 € 37 O82 € 3 73 777 € 50 965 € 44 594 € 4 88 369 € 61 526 € 53 836 € 5 104 612 € 72 378 € 63 330 € 6 117 722 € 81 570 € 71 373 € Par personne supplémentaire +13 116 € +9 099 € +7 962 € Le Prêt action logement : uniquement pour la résidence principale Le prêt action logement est une aide destinée à financer une partie de la résidence principale de l'emprunteur. Celui-ci doit être primo-accédant, c'est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années, sauf s'il est en mobilité professionnelle. Le Prêt action logement : pour un logement neuf ou ancien Le prêt action logement peut servir à financer aussi bien un logement ancien qu'un logement neuf. Dans le neuf, le logement doit respecter la réglementation thermique RT 2005. Montant plafonné du prêt action logement Le Prêt action logement est accordé pour une durée comprise entre 5 et 20 ans. Son taux actuel est fixé à 1,75 % hors assurance. Il peut permettre de financer jusqu'à 30 % du coût total de l'opération, dans la limite d'un montant minimum et maximum suivant la zone géographique du logement. Ce montant est compris dans les fourchettes suivantes selon la zone où est situé le logement : Montants accordés pour un achat dans l'ancien ou dans le neuf Zones Montant minimal Montant maximal A 15 000 € 25 000 € B1 15 000 € 20 000 € B2 7 000 € 15 000 € C 7 000 € 10 000 € Pour les salariés en mobilité professionnelle, ces plafonds peuvent être majorés de 5000 €.
Lire la suite

Le prêt conventionné

Le Prêt Conventionné Le prêt conventionné immobilier classique est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l'État. Il peut financer jusqu'à l'intégralité du coût de la construction ou l'achat d'un logement neuf ou ancien, mais aussi certains travaux d'amélioration du logement. Il est remboursable avec intérêts et peut donner droit à l'aide personnalisée au logement (APL). Taux maximum des prêts conventionnés- Tableau présentant les taux maximum applicables pour les prêts conventionnés. Ce taux dépend de la durée du prêt, et diffère selon que le prêt et à taux fixe ou à taux variable. Durée du prêt Taux fixe Taux variable Inférieure ou égale à 12 ans 2,90 % 2,90 % Entre 12 et 15 ans 3,10 % 2,90 % Entre 15 et 20 ans 3,25 % 2,90 % Supérieure à 20 ans 3,35 % 2,90 % Ressources maximales selon le nombre d'occupants et la zone d'implantation du logement Nombre de personnes destinées à occuper le logement Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C 1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 € 2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 € 3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 € 4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 € 5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 € 6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 € 7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 € 8 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 € Toutefois, des taux maximums sont fixés.
Lire la suite

Le prêt relais

Le Prêt Relais Le prêt relais permet de préserver votre trésorerie lorsque vous comptez sur l'argent de la vente de votre bien immobilier pour financer l'acquisition de votre nouvelle résidence. Le prêt relais est mis en place le temps que vous vendiez votre logement, afin que vous n'ayez pas deux crédits immobiliers à rembourser simultanément : celui de la maison que vous venez d'acheter et celui de l'appartement que vous n'avez pas encore revendu. Le prêt relais permet non seulement de ne pas passer à côté d'un bien immobilier, ou de réaliser son projet de construction tant attendu, mais aussi d'éviter une période plus ou moins longue de location, tout en ayant des mensualités supportables. Pratique, ce prêt est néanmoins peu utilisé par les emprunteurs qui redoutent un coût élevé. Une crainte balayée par les taux d'intérêt particulièrement bas qui rendent ce financement particulièrement abordable. Le prêt-relais sera d'autant moins cher que vous ne l'utiliserez que quelques mois, le marché immobilier étant reparti. Les appartements et les maisons se vendent en effet de nouveau vite à condition d'être proposés au bon prix.
Lire la suite

Plan Epargne Logement

Le Plan Epargne Logement Le Plan Épargne Logement (PEL) est un outil d’épargne bloqué. Il produit des intérêts et ouvre droit à une aide de l’État (prime d’État) lorsqu’on l’utilise pour contracter un prêt immobilier, dans le cadre de l’achat d’une résidence principale ou secondaire, Les avantages du PEL pour un prêt immobilier : La prime d’État et le PEL : un avantage certain ! Le PEL a l’avantage d’être encouragé par l’État. En effet, lorsque le titulaire d’un PEL utilise cette épargne comme apport personnel pour souscrire un prêt bancaire d’au moins 5 000 euros, il bénéficie d’une prime de l’Etat pouvant atteindre 1 525 euros. Ce coup de pouce est toujours bienvenu dans le montage d’un grand projet tel qu’un achat immobilier. Avec le PEL, les intérêts de la banque sont connus à l’avance Le taux d’intérêt maximum que peut fixer la banque pour un prêt souscrit dans le cadre d’un PEL à l’issue de sa phase d’épargne est de 2.20 %. Connaître le taux d’intérêt qui sera fixé pour son prêt immobilier est un avantage du PEL qui attire les investisseurs. L’avantage de l’exonération d’impôt pour le PEL Le Plan Épargne Logement permet à son titulaire de se constituer un capital exonéré d’impôt jusqu’à sa douzième année. Le PEL a l’avantage de se constituer dans la durée et sans risque Le PEL est avantageux lorsque l’on envisage un projet immobilier, car il se constitue dans la durée. Les versements minimums obligatoires annuels sont faibles et le titulaire du PEL peut choisir sa périodicité. Le PEL est avantageux pour une épargne régulière, constituée dans le temps. Par ailleurs, le PEL est un outil d’épargne sans risque.
Lire la suite

Bien équiper sa maison - chauffage

Le système de chauffage Il est important de bien réfléchir à son système de chauffage pour optimiser son confort et alléger sa facture de dépenses énergétiques. Maisons Stéphanie vous propose sa gamme de solutions pour construire votre maison basse consommation : LA PAC AIR/EAU Quelle que soit sa température, l’air extérieur ambiant est chargé en énergie. La pompe à chaleur récupère cette énergie et la transfère à un niveau de température plus élevé dans le circuit d’eau chaude de l’installation du chauffage. La pompe à chaleur est généralement installée en extérieur et permet d’alimenter un plancher chauffant et/ou des radiateurs à très basse température. Les + : 1) Combinée à un chauffe-eau thermodynamique, vous opterez pour une solution écologique et économique pour chauffer l’eau sanitaire. Cette association permet de réaliser jusqu’à 70 % d’économie d’énergie. 2) Combinée à un chauffe-eau solaire individuel (CESI) qui utilise l’énergie du soleil pour produire de l’eau chaude sanitaire permet de couvrir 60 % à 80 % de vos besoins en eau chaude sanitaire pendant toute l’année. LA CHAUDIERE GAZ A CONDENSATION La chaudière à condensation est une chaudière ayant la particularité de tirer profit de la chaleur présente dans les fumées rejetées sous la forme de vapeur d’eau. En condensant celle-ci, la chaleur est récupérée et le rendement de la chaudière est alors beaucoup plus élevé par rapport à une chaudière classique. Ma chaudière peut alimenter des radiateurs et/ou un plancher chauffant basse température. Le + 1) Combinée à un chauffe-eau solaire optimisé, l’eau présente dans le ballon de stockage est chauffée exclusivement par l’énergie solaire (sans aucun appoint). Le complément d’eau chaude est ensuite produit de façon semi-instantanée par la chaudière gaz. Cette solution permet de réduire le coût d’investissement, et de réduite les consommations tout en limitant l’encombrement, d’où le nom CESI optimisé. LA CHAUDIERE / PAC HYBRIDE La chaudière ou la PAC Hybride pour les connaisseurs, consiste à associer une pompe à chaleur Air/Eau de petite puissance à une chaudière gaz à condensation. Cette solution permet d’exploiter au mieux les performances de chacune des deux machines en fonction des conditions météorologiques et des évolutions tarifaires des énergies et tout cela grâce à un pilotage intégré au système. La pompe à chaleur, située à l’extérieur du bâtiment, alimente le réseau de chauffage de la maison, et lorsqu’elle ne suffit plus ou que son rendement n’est plus optimum, la chaudière à gaz prend le relais. La production d’eau chaude sanitaire est quant à elle assurée exclusivement par la chaudière de façon continue afin d’apporter le confort attendu par l’utilisateur. Les + du couple La part d’ENR imposée par la RT 2012 est entièrement couverte par la PAC ; pas besoin de CESI ou de chauffe-eau thermodynamique pour produire l’eau chaude sanitaire Une solution adaptée aux logements neufs avec un encombrement des équipements réduit dans le logement L’association intelligente d’une PAC électrique et d’une chaudière à condensation qui assure confort et performance Un équipement hybride utilisant le gaz naturel, l’électricité et pour partie les énergies renouvelables Jusqu’à 10 % d’économie par rapport à une chaudière à condensation classique   Le poêle à bois est un produit dans l’air du temps ! Conviviale et simple d’utilisation, son combustible est disponible, renouvelable, sans incidence sur l’effet de serre et peu onéreux. Aujourd’hui, les poêles à granulés sont des appareils design et performants et adaptés aux maisons de moins de 100m2 de préférence sur un niveau. Afin de garantir le confort dans toute la maison, nous prévoyons une installation de panneaux rayonnants électriques, en appoint, dans toutes les chambres. N’hésitez pas à nous en parler, nous sommes là pour vous conseiller et trouver ensemble la solution adaptée à vos besoins et vos attentes.
Lire la suite

Maisons sur mesure

Faire construire sa maison, ce n’est pas rien ! Il faut se projeter dans un nouvel environnement qui nous appartient et s’imaginer y vivre avec les siens dans tous les moments du quotidien. Si malgré les nombreux modèles de notre catalogue, vous ne trouvez pas « chaussure à votre pied », Maison Stéphanie vous propose de personnaliser vos envies et de créer pour vous une maison sur mesure, plus « particulière » et surtout plus proche de celle dont vous rêvez. N’hésitez plus, contactez-nous, et nous étudierons ensemble, votre projet de maison neuve. Vous avez déjà dessiné vos plans ? Notre équipe dédiée saura y être attentif et travaillera sur la mise au point et la mise en œuvre de ces derniers. Satisfaction garantie !
Lire la suite

PMR

Lors de la construction d’une maison individuelle destinée à la location ou à la revente, la mise aux normes PMR « personnes à mobilité réduite » est obligatoire et doit être appliquée selon la circulaire interministérielle N°DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 – annexe 7. Cette mise aux normes concerne l’habitat intérieur de la maison : Largeur des couloirs et des portes Hauteur des poignées, Surface des pièces, largeur des escaliers, Emplacement des prises et interrupteurs… Les accès extérieurs, la pente du terrain, les seuils, les places de stationnements… La mise aux normes PMR est obligatoire pour toute maison individuelle construite après le 1er janvier 2010. La norme PMR regroupe différents handicaps (mobilité réduite en particularité mais aussi problèmes de vue, surdité)
Lire la suite

Bien équiper sa maison - domotique

Bien équiper sa maison, c’est veiller à ne rien oublier et surtout à mettre en place les équipements nécessaires à une vie paisible et confortable au quotidien. Nous vous proposons les technologies du moment pour répondre à vos besoins, en respectant les normes en vigueur. La domotique Vous êtes sur le point de faire construire votre maison et il est indispensable de penser au confort et à la gestion de l’énergie de manière simple et efficace : Domotique vient du mot latin «Domus», qui veut dire maison, et du mot informatique. Il s’agit du groupement des techniques de l’électronique, de l’informatique et des communications ayant pour but l’automatisation des fonctions électriques de la maison. La domotique a pour but d’augmenter la notion de confort de l’habitat et vous accompagne au quotidien. Maisons Stéphanie vous présente les avantages et possibilités de cette prouesse technologique : Parce que chaque projet domotique est unique en fonction des équipements choisis et des besoins de chacun, Maisons Stéphanie vous accompagne dans sa préparation. Découvrez nos idées de solutions domotiques et faites le choix d’une maison connectée qui vous ressemble ! Grâce à cet outil, vous pourrez allier sécurité, sérénité, confort et économies : Quelques exemples… Centralisation des éclairages, Gestion de l’ouverture des stores et volets roulants, Ouverture centralisée du portail et de la porte de garage, Déclenchement des appareils électriques par simple commande, Pilotage et prise en main à distance des équipements via une connexion internet ou d’un smartphone, Pilotage du système de chauffage (suivi énergétique et économie d’énergie) Centralisation et pilotage du système d’alarme à distance… N’hésitez pas à nous faire part de vos envies et besoins afin que l’on puisse vous apporter des solutions entièrement personnalisées.
Lire la suite

Investir & defiscaliser

La défiscalisation immobilière consiste à placer de l’argent dans l’investissement d’un logement et regroupe plusieurs avantages dont celui d’obtenir une réduction de ses impôts. Le dispositif en vigueur dans le cadre de la construction d’une maison est la LOI PINEL Elle consiste à investir dans un logement neuf destiné à la location et prévoit une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% du montant de votre investissement, selon la durée de votre engagement à louer votre bien, qui peut être respectivement de 6 ans (minimum), 9 ans ou 12 ans (maximum). Ce dispositif prévoit de nombreux avantages à savoir : Réduction d’impôt Pinel de 12, 18 ou 21%, soit au maximum 63 000 € pour un bien de 300 000 € avec un engagement à la location de 12 ans. Préparer sa retraite : anticiper vos rentes du patrimoine à la retraite grâce aux loyers que vous percevrez tous les mois. Se constituer un patrimoine. Devenir propriétaire : votre bien est financé en partie par les loyers perçus et l’état (avec la réduction d’impôt). Toutefois, quelques conditions sont incontournables pour pouvoir en bénéficier : Le logement doit être neuf, vendu en l’état futur d’achèvement (VEFA) ou avoir fait l’objet de travaux de réhabilitation proche du neuf (sous conditions). Le bien doit être loué non-meublé, à titre de résidence principale pour le locataire. L’investissement doit se situer dans une zone dite Pinel (A bis, A, B1, B2). Le logement doit respecter les normes thermiques et les performances énergétiques en vigueur : Label BBC 2005 ou RT 2012. Le bailleur doit respecter les plafonds de loyers. Les ressources du locataire ne doivent pas dépasser le plafond fixé par la loi.
Lire la suite
Lire la suite